0 806 110 502* - Notre rédaction vous accueille par téléphone, du lundi au vendredi, de 9h00 à 17h00 ou par e-Mail : redaction@bugey.tv

Les escrocs visaient en priorité les candidats au vaccin désireux de payer pour leur injection, alors que le pays était précisément en manque de doses pour sa campagne de vaccination gratuite.

Pour lire l’intégralité de l’article, rendez-vous sur le site de son auteur : http://www.20minutes.fr

%d blogueurs aiment cette page :